Le guide pour bien nourrir son chien de chasse

Nourriture pour chien de chasse le guide complet

Le régime alimentaire correct pour les chiens de chasse

Le chien de chasse est par excellence un « chien sportif », un véritable athlète du monde animal : nos auxiliaires sont souvent appelés à fournir des performances intenses et un effort physique important.

Ces performances s’expriment et se maintiennent dans le temps, au cours de chaque partie de chasse, grâce à une alimentation dédiée et soignée, correcte du point de vue de sa composition et donc d’excellente qualité, qu’elle soit basée sur des aliments faits maison ou qu’elle fasse appel à la grande industrie du « pet food ».

Est-il préférable de préparer la nourriture à la maison ou de se fier aux aliments industriels pour chiens ?

L’alimentation de votre animal de compagnie à la maison n’est pas toujours aussi facile à préparer. Vous avez souvent besoin de l’aide d’un bon vétérinaire pour établir les rations et les équilibres en protéines, vitamines, graisses et autres éléments nutritionnels.

Il est plus facile (et moins cher) d’utiliser des aliments de qualité pour chiens de chasse « industriels ». Ils sont souvent développés et produits par des entreprises réputées disposant d’équipes de vétérinaires et de spécialistes.

Si vous choisissez des aliments pour chiens premium et super-premium, vous ne vous tromperez jamais : vous aurez toujours une nourriture de haute qualité pour votre animal.

En revanche, les aliments pour chiens économiquement intéressants ont une faible valeur protéique et donc énergétique. La qualité des matières premières est très médiocre, les colorants et les additifs présents pourraient entraîner des problèmes de santé pour le chien à long terme, et c’est un point que je répète aussi toujours dans mon travail, puisque je dirige une animalerie.

Une alimentation correcte pour un chien de compagnie, mais aussi et surtout pour un chien de chasse comme dans notre cas, mais aussi pour des chiens d’obéissance ou d’agilité par exemple, est un juste investissement pour leur santé, leurs performances de chasse et aussi pour notre porte-monnaie.

Si la santé de notre animal devait se dégrader en raison d’une alimentation incorrecte, nous serions obligés de dépenser encore plus d’argent pour des besoins autres qu’un entretien sain.

N’oublions jamais qu’une alimentation inadaptée n’affaiblit pas seulement le chien physiquement, mais qu’elle peut aussi entraîner une mauvaise digestion ou des intolérances alimentaires plus ou moins graves. Ils peuvent également altérer le fonctionnement d’organes importants dans la digestion, comme le foie.

Quelles sont les meilleures nourritures et les meilleurs aliments pour les chiens de chasse ?

La meilleure nourriture pour les chiens de chasse reste la viande, ce qui reflète leur nature carnivore originelle.

Cependant, au fil des siècles, l’homme a fait de son meilleur ami et compagnon un omnivore, souvent avec une utilisation excessive de céréales – pensez aux croquettes bon marché que vous donnez aux chiens !

Toutefois, ce type d’alimentation peut à long terme nuire à la digestion normale du chien, car ces aliments se transforment en graisses s’ils ne sont pas utilisés ou « brûlés ».

Une source importante et saine de protéines animales pour nos chiens de chasse est le poisson, qui contient cependant moins de graisses et est donc moins énergétique. D’autre part, il contient diverses huiles essentielles telles que les acides gras insaturés oméga-3.

D’autres sources de protéines, de graisses, de vitamines et de minéraux nobles sont représentées par les œufs et le lait, bien que ce dernier ne soit pas toujours assimilable et puisse entraîner des troubles intestinaux car le chien ne possède pas l’enzyme qui digère le lactose.

L’alimentation de votre chien doit également comprendre des légumes, qui, bien que peu appétissants, contribuent à réguler son activité intestinale. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’ils perdent beaucoup de leurs vitamines à la suite d’une cuisson prolongée.

Les céréales, en revanche, en quantité suffisante, apportent des sucres et des oméga 6. Les graisses végétales contenues dans l’huile de graines ou d’olive doivent être incluses dans l’alimentation car le chien ne peut pas les synthétiser par lui-même.

Les protéines : la matière première la plus importante pour le corps du chien de chasse !

Un bon 20% de protéines animales est suffisant dans l’alimentation quotidienne normale, mais pendant l’activité physique, chez les chiots et les chiennes en lactation, un apport plus élevé en protéines est nécessaire et donc un régime dédié.

Notre chien subit des changements physiologiques en relation avec l’augmentation du volume sanguin pendant l’exercice, l’activité et les quantités d’enzymes métaboliques.

Les protéines animales servent également à reconstruire le tissu musculaire qui peut être perdu par microtraumatisme pendant l’exercice ou la chasse.

Dans ces cas, les protéines nécessaires sont de l’ordre de 30 à 32% et doivent être de haute qualité biologique, c’est-à-dire animales.

Le maïs est un bon constituant des protéines brutes, mais elles restent végétales et ont donc une faible valeur biologique. C’est pourquoi le maïs est souvent utilisé dans des croquettes moins chères !

Les graisses sont une source importante d’énergie et jouent un rôle décisif dans l’apport d’acides gras essentiels et la palatabilité de l’aliment lui-même.

En règle générale, la graisse de poulet est utilisée dans l’alimentation animale car elle a une teneur en acides gras polyinsaturés plus élevée que celle du bœuf ou du porc. Il est également particulièrement appétissant pour les animaux.

Les fibres végétales jouent un rôle important dans la régulation du transit intestinal, influençant l’absorption de nombreux nutriments. La pulpe de betterave est la plus utilisée, car elle favorise une motilité intestinale régulière et contribue ainsi à maintenir un intestin sain.

Glucides et vitamines

En plus d’être une source importante d’énergie rapidement disponible, ils régulent également l’activité microbienne de la flore intestinale. Les plus digestes proviennent du riz, du blé, de l’orge, des pommes de terre et de l’avoine, par exemple.

Les vitamines et les minéraux ne sont pas synthétisés, il est donc nécessaire de les donner dans les bonnes quantités. Ils sont indispensables à une alimentation correcte car ils favorisent les réactions biochimiques les plus importantes de l’organisme.

Toute carence en vitamines peut se manifester sous la forme de symptômes manifestes ou latents. Il est donc essentiel d’assurer un apport quotidien de vitamines en quantité suffisante pour permettre le bon fonctionnement de toutes les fonctions de l’organisme.

Les oméga-3 et oméga-6 combinés en différents pourcentages servent à réduire les phénomènes inflammatoires néfastes pour l’organisme du chien.

Dans les animaleries, on trouve une large gamme d’aliments, chacun conçu et développé en fonction de l’âge du chien, depuis sa naissance, son développement et son entretien jusqu’à sa vieillesse, et selon qu’il s’agit d’un chien de compagnie ou d’un chien « sportif ». Il existe également des aliments spécifiques pour les problèmes digestifs et autres.

Les types de composition de l’alimentation des chiens de chasse peuvent être très divers et variés. L’aliment le plus courant qui compose les croquettes est le poulet, mais on peut aussi trouver de l’agneau, du poisson, du chevreuil, du porc, du bœuf, des pommes de terre, de la dinde, utilisés seuls ou combinés ensemble.

 

Pourquoi il est nécessaire de varier l’alimentation du chien de chasse au cours de la saison

Il est très important de différencier l’alimentation du chien en fonction de la saison.

Au printemps ou en été, un aliment pour chien standard, c’est-à-dire conçu pour l’entretien normal des chiens de compagnie ou de chasse en dehors de la saison de chasse, peut suffire.

Les produits à base de poisson ou d’agneau sont très appréciés dans ce cas, car ils ont tendance à être plus légers et moins gras et sont donc plus faciles à digérer pendant les saisons chaudes.

En revanche, pendant l’hiver ou pendant les périodes d’activité physique intense du chien, il faudra modifier son régime alimentaire. Le chien aura besoin de plus de protéines et de graisses.

Souvent, nos chiens passent la majeure partie de l’hiver à l’extérieur, à moins que les températures ne soient prohibitives, et même s’ils sont à la maison, ils seront toujours affectés par la baisse générale de la température.

Une alimentation plus calorique contribuera à réduire les pertes de chaleur et leur fournira une bonne source d’énergie pour les aider à faire face aux températures plus froides et à se défendre contre le froid.

Enfin, pendant la saison de chasse, nos gardes-chasse seront certainement beaucoup plus actifs et auront donc besoin d’un apport énergétique plus important.

La viande de poulet est très adaptée à cette saison et aux périodes d’activité physique intense.

Dans les aliments pour chiens, il y aura également une augmentation conséquente de la quantité de graisses dans leur composition. Par exemple, la proportion de protéines et de graisses est plus élevée et, par conséquent, la proportion d’huiles essentielles, de vitamines et de minéraux augmente également.

Ce type d’aliments pour chiens est dit « à haute énergie ».

Il s’agit d’aliments pour chiens sportifs qui diffèrent d’un aliment d’entretien de base en ce qu’ils contiennent une plus grande proportion de composants, ce qui se traduit par une charge plus élevée en protéines, en graisses et en vitamines/minéraux.

Cet aliment, grâce à l’augmentation de la quantité de matières grasses dans la composition des croquettes, assure une bonne densité énergétique dans la ration quotidienne, rend l’aliment plus appétissant et permet de ne pas dépasser les quantités de nourriture.

Les chiens dépendent du métabolisme aérobie pour leur travail musculaire. La graisse est donc la source d’énergie la plus utile et la plus utilisable pour une activité physique constante et prolongée.

L’avantage d’utiliser des aliments pour chiens à haute énergie est qu’ils fournissent à votre animal la bonne quantité d’énergie sans augmenter les rations quotidiennes ni utiliser de compléments.

L’augmentation des rations d’aliments pour chiens à faible énergie ou l’utilisation d’un trop grand nombre de suppléments peut entraîner une surabondance de protéines et de graisses que le chien peut avoir du mal à digérer les jours de repos. À long terme, cela peut entraîner une fatigue du foie ou des reins, ce qui peut également conduire votre chien à prendre du poids.

Les aliments pour chiens à haute teneur en énergie aident également votre chien à réguler sa température corporelle en évitant une consommation excessive de graisses dans l’organisme.

Le chien maintiendra un poids/une forme idéale et sera dans une condition physique idéale pour le travail musculaire prolongé requis pendant la chasse.

En effet, il a été démontré que la thermorégulation est maintenue pendant l’activité physique et que la température basale de notre chien n’augmente pas.

On pense également que le type de graisse a une certaine importance sur les performances de chasse, modifiant par exemple les fonctions olfactives, qui sont améliorées en augmentant la quantité d’acides gras insaturés.

Cependant, il est important de ne jamais exagérer la teneur en graisses afin de ne pas atteindre des pourcentages préjudiciables aux fonctions physiologiques normales.

Le guide pour bien nourrir son chien de chasse
Retour en haut