Nos conseils pour réussir votre chasse au cerf

Conseils pour chasser les cerfs

Une expérience de chasse : la chasse au cerf

L’une des expériences de chasse aux ongulés les plus passionnantes ? Il n’y a pas de doute : la chasse au cerf, surtout pendant la saison du rut.
La chasse au cerf est principalement une chasse de poursuite dans les Alpes et les Apennins, ainsi qu’en Écosse, où l’on escalade des landes couvertes de vastes étendues de bruyères et où l’on pénètre dans des zones de coupe reposant sur des tourbières traîtresses. En revanche, en Europe de l’Est, à l’exception de la Roumanie dans les Carpates, le cerf est chassé en attente depuis les hauteurs.

Voici quelques conseils pour vous, que vous décidiez de partir à la chasse en France, en Écosse, en Italie ou en Europe de l’Est.

Armes et munitions

En ce qui concerne les fusils, tous les calibres 30 avec des balles de 180 g, les calibres 7 mm avec des balles entre 150 et 170 g et en Écosse, où les cerfs rouges écossais sont plus petits, des calibres encore plus petits (6,5 g conviennent).

Vêtements et accessoires

Les vêtements varient également en fonction de l’endroit où vous chassez le cerf : en Écosse, les meilleures chaussures sont les bottes en caoutchouc, étant donné la qualité du terrain, qui est presque toujours humide et riche en tourbe. Pour nos montagnes et l’Europe de l’Est, de bonnes chaussures légères feront l’affaire, tandis que pour la chasse au cerf de Virginie, de bonnes chaussures de randonnée sont idéales.

Il faut tenir compte non seulement des chaussures, mais aussi des vêtements, car les cerfs ont une excellente vue, une excellente ouïe et un odorat très fin. Les vêtements verts ou de camouflage sont donc idéaux pour chasser avec un moteur de recherche, et un sac à dos ou un bipied peuvent être utiles s’il n’y a pas de support naturel. Emportez toujours des vêtements de rechange (chaussettes, t-shirt et chemise) et un poncho imperméable dans votre sac à dos (surtout si vous chassez en Écosse).

Il est également bon d’emporter dans son sac à dos un couteau bien aiguisé, une scie à os et une bonne longueur de corde ; des gants en latex sont conseillés pour les opérations d’éviscération. Le ruban orange fluorescent est un excellent indicateur de position pour marquer le point de tir ou l’anschuss si l’animal n’est pas retrouvé à proximité immédiate.

Je ne recommanderais pas les appels de bouche à moins d’être un utilisateur expérimenté : la plupart du temps, ils font fuir l’animal.

Comment approcher l’animal ?

Il est évident qu’il faut s’approcher du troupeau avec un bon vent, en faisant très attention aux femelles, qui sont les premières à signaler tout danger. Il faut essayer de ne pas tirer sur les animaux couchés ou accroupis, il vaut mieux attendre qu’ils se remettent sur leurs pattes et se positionnent comme une  » carte postale « .

Enfin, il est également utile d’être accompagné d’un compagnon ou d’un guide : un cerf est très lourd à traîner seul…

Bonne chance !

Nos conseils pour réussir votre chasse au cerf
Retour en haut